© 2016 Tous droits réservés. Photos John Ashpool.

Couleur céramique 3

14-17 septembre 2016

Workshop

Forme et mouvement

 

Les échanges et les questionnements sur les pratiques de chacun inscriront les temps d’atelier dans cette réflexion autour de la forme.

 

Ils seront accompagnés de mini-conférences sur les expressions céramiques contemporaines pour illustrer chaque thème de travail.

 

Outre des démonstrations de son travail, Claire Lindner proposera divers exercices

et orientations afin que chacun puisse explorer et développer un travail formel en lien avec sa sensibilité sur la base de formes simples modelées ou tournées et/ou de sculptures de petit format pour explorer des notions telles que :

-Formations, déformations: l'expression du vivant.

 

 

 

 

-Polysémie des formes et métamorphoses.

-Rapport intimeintérieur/extérieur

-Assise, rapport au sol, rapport à l'espace

 

Accompagnement du projet de chacun.

Les stagiaires qui le veulent repartent avec leurs pièces crues.

 

 

Claire Lindner, Measuring Clouds, grès chamotté émaillé.

 

Claire Lindner

14-17 septembre 2016

 

Claire Lindner, 34 ans, solidement formée aux arts plastiques à l'Ecole des Arts décoratifs de Strasbourg puis au Camberwell College of arts à Londres, obtient le 1er Prix de la « Jeune céramique européenne » au Festival Terralha de St-Quentin-la-Poterie dès 2004 et devient vite l’une des figures montantes de la céramique contemporaine française.

D'emblée très personnel, sculptural et inventif, son travailtravail, à l'écoute d'une matière dont elle sait capter la "vivance", nous fait circuler dans des mondes organiques inconnus inscrits dans le sillage des règnes végétal, animal, minéral. Après son impressionnant Léviathan de 3,50 mètres, puis plusieurs séries de pièces (Concrétions, Mandragottes, Ramipèdes…), son nouveau corpus, Measuring Clouds, poursuit sa quête de révélation d'une matière sublimée en « corps » mystérieux, puissamment animés. Sous ses mains, la terre prend littéralement vie, se découvre de nouvelles peaux.

Remarquée dès ses débuts pour sa créativité, Claire Lindner a participé à de nombreuses expositions en France et en Europe, notamment à Collect à Londres, à la galerie Puls de Bruxelles ou au Musée des Arts décoratifs à Paris. Elle a reçu le Prix d'Or pour la Céramique d'expression de la Biennale internationalede céramique en Corée en 2007.

 

Claire Lindner a conçu et mis en scène l’exposition itinérante « Nuages » actuellement au Centre céramique de Giroussens (France) qui rassemble sur ce thème le travail de 7 céramistes européennes renommées.

 

Claire Lindner est installée dans le Sud de la France avec son compagnon, également céramiste, et leurs deux enfants.

 

 

 

Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte et me modifier. C'est facile.

Formes organiques

 

   Fille de potiers, j’ai baigné dans un univers empli d’amour pour la terre, nourrie également par tout cet héritage traditionnel qui traverse les âges et les pays.

 

En cherchant d'abord mon chemin à travers d’autres pratiques artistiques, j’en suis venue à  m’approprier le matériau terre de manière personnelle.

 

En prenant une masse de terre molle et en l’étirant de l'intérieur, celle-ci grandit et se métamorphose tout en gardant les traces des transformations qui ont été faites: les empreintes de la surface se tendent, se transforment, et laissent apparaître les couches qu’elles recouvrent. 

 

De plus, le corps qui fait bouger la forme est caché par la pellicule de terre qui l'occulte.  Ainsi, toutes les manipulations et les interventions qui sont engendrées par la main restent imperceptibles; seule à être visible, la masse semble se mouvoir et se transformer par elle-même, donnant l'insolite impression d'être vivante.

La matière qui prend vie me fascine.

 

Ma recherche artistique s’est fondée sur ce processus d'élaboration des formes.

L'idée naît avec la pratique, dans ce corps à corps avec la matière.

En m'appuyant sur cette méthode, j'ai progressivement affiné et développé à la fois le contenu et la dimension formelle de mon travail.

 

La structure de base est pensée en fonction de l'action que j'ai l'intention de mener par la suite mais c'est le mouvement inscrit dans l'étirement qui va définir la forme finale.

Ainsi, bien que la préparation de la forme soit le fruit d'une recherche réfléchie, c'est l'acte rapide de déformation qui va être déterminant pour la finalité de la pièce.

Les empreintes, les couches d’oxydes et les accidents qui recouvrent la surface, s'étirent en même temps que la matière. Ils se tendent, se tordent  et s'écartent sans s'effacer. En bougeant avec la forme, ces traces  montrent la progression des mouvements qui se sont succédés, comme les marques des étapes d'un développement.

Il faut travailler vite, avant que la forme ne commence à sécher et à se figer.

Dans cette rapidité d'exécution, j'essaie de rester attentive aux métamorphoses que subit la forme.

 

Dès lors, toute évolution esthétique est de nature intuitive. Et c’est la jubilation de voir la forme prendre vie ainsi que le caractère sensuel de ce corps à corps  avec la matière qui va guider mon travail.

Il en résulte des formes étrangement organiques.

 

www.clairelindner.com

Participants

Ouvert à tous les céramistes professionnels ou motivés.

Tarif

440 $ pour 4 jours, matière première incluse.

Apportez vos outils de travail habituels ; un petit appareil photo et un carnet de croquis.

Chalumeau ou décapeur thermique (pour séchage rapide). 

Tabliers ou vêtements de travail.

 

Hébergement

Hébergement possible sur place pour 7 personnes en chambres partagées et salles de bain partagées

(3  chambres de 2, 1 chambre de 1).

Nuit avec petit déjeuner continental : 35 $. (45$ chambre seule).

Repas possible sur place : midi : 17 $. Soir (avec vin) : 20 $.

Prix toutes taxes comprises.

Pension complète quatre jours, quatre nuits : 288 $. (328 $ en chambre seule).

Possibilité de rester le dernier soir sans supplément de nuitée.

Autres hébergements possibles dans le village :

www.lanse-saint-jean.ca

 

Informations et inscriptions :

lamaisondesgrandschamps@gmail.com

Plus de détails et bulletin à télécharger ci-joint.

Le corps de l'imaginaire

 

Poussée par le désir de comprendre les phénomènes qui engendrent la forme, de saisir au vol le mouvement physique de transformation, dégagée de tout prétexte, elle se livre à une approche exploratoire et très physique de la matière, comme en terre inconnue. Que les pièces soient de petite taille n'y change rien. Elle construit ainsi de manière intuitive les liens qui unissent le corps et l'imaginaire.

Sa force est non pas dans un excès de démonstration mais au contraire de se tenir en deçà du spectaculaire et de l'image. La matière n'est pas un médium au service d'une idée. Elle est à la fois l'idée et le médium. Elle est le corps de l'imaginaire.

 

Carole Andréani

 La Revue de la Céramique et du Verre, janvier-février 2008.

 

 

Mandragottes, 2008, porcelaine.

Exposition, Galerie de l'Ancienne Poste, Toucy, France, 2014 : https://www.youtube.com/watch?v=Ty0ByXxyp98

Brigitte Marionneau

Couleur céramique 2 - 2015

 

Brigitte Marionneau, installée à La Borne depuis 1989, est l'invitée du workshop 2015 .

 

Quatre jours de partage autour d'un travail jouant sur le plein et le vide dans une quête renouvelée d'évolution des formes.

Gisèle Buthod-Garçon

Couleur céramique 1 - 2014

 

En octobre 2014, la Maison des grands champs accueille une grande dame de la céramique française.

 

Gisèle Buthod-Garçon est une aventurière du raku contemporain. En trente ans, elle a construit une oeuvre qui a su cheminer du contenant à la sculpture.