© 2016 Tous droits réservés. Photos John Ashpool.

Couleur céramique 5

26-29 septembre 2018 et 3-6 octobre 2018

Terre papier

Concrétion, porcelaine, Thérèse Lebrun.

Calcification, porcelaine, Thérèse Lebrun.

Thérèse Lebrun

Pionnière de la terre-papier en Europe, Thérèse Lebrun est reconnue pour la maîtrise de cette technique dont elle a arpenté les possibles.

Thérèse Lebrun découvre la porcelaine dans l’atelier de Mirko Orlandini lors de ses études à l’Académie des Arts et Métiers d’Etterbeek dont elle sort diplômée en 1980. Après avoir collaboré plusieurs années au travail de céramique de Serge Vandercam, artiste du mouvement Cobra, devenue chargée du cours de céramique à l’Ecole des Arts d’Ixelles, elle installe son propre atelier.

En 2000 et 2003, des stages auprès de Daniel de Montmollin lui permettent d'approfondir sa recherche. A partir de 2004, Thérèse Lebrun explore le potentiel de la technique de terre-papier, essentiellement en porcelaine.

Munie de petits riens éparpillés dans et par la nature, patiemment collectés au fil des promenades, elle échaffaude lentement de fragiles structures : végétaux, cosses, graines, coquilles... forment ainsi voûte, un court moment rassemblés sous un voile de porcelaine, avant de s'évaporer définitivement dans le four. La terre accueillante en conserve pourtant les traces, composant à partir des vides multiples creusés par le feu, un nouvel ensemble cohérent à travers lequel joue la lumière comme l'air dans les flûtes.

Les pièces de Thérèse Lebrun évoquent le chuchotement délicat de tragédies infimes, d'intimes évanescences, de sensations fines.

Elles ont inspirées à leur suite toute une vague de céramistes.

En haut : Concrétion, porcelaine.

Ci-dessous : Corail, porcelaine, Thérèse Lebrun.

 Workshop Terre papier

Quatre jours d'expérimentation autour de la technique de la terre-papier dont la plasticité est totalement différente de celle de la terre sans papier.

 

>Le stage portera aussi sur le thème des « traces ».
 

>Nous apprendrons à préparer nous-mêmes notre terre-papier avec différents pourcentages de papier.


>Après avoir abordé des notions théoriques concernant les propriétés du papier associé à la terre, chacun appréhendera ces différentes propriétés au travers des exercices proposés.


>Accompagnement de chacun dans sa recherche en fonction de sa sensibilité.


>Echange autour du travail et du parcours de Thérèse Lebrun, moments de démonstration.

>Les stagiaires qui le souhaitent repartent avec leurs pièces crues.

>Les repas constituent autant de moments d'échange convivial entre le groupe et la céramiste.

Thérèse Lebrun.

Exposition Galerie Puls, Bruxelles,2014.

 

« Le regard circule. Et la lumière traverse, du dedans au dehors, du dehors au dedans, de l'envers à l'endroit, et à travers. Quand la lumière s'en va, il reste les vides et ses bords, blanchis.
Poils hérissés, chenilles de transmission, tronçon de cylindre mouvant, éponges marines, structure trouée à double paroi trouée, calcification d'un oubli, portion d'abdomen d'insecte fossilisé.
Genèse. Le végétal armature sera choisi, cueilli, coupé. Puis, chaque petit tronçon sera trempé, enrobé de papier porcelaine. Il trouvera son double, s'accolera et prendra place, accolé de nouveau à ses congénères dans le minutieux et périlleux montage de la paroi. L'objet est élaboré dans une longue patience, un cocon de silence. La paroi est envers et endroit, elle tourne, rejoint son début et s'enroule. Elle s'élève et se fait ossature. 
Quand viendra l'étape de la cuisson, le végétal sera brûlé, perdu. En négatif, resteront l'empreinte de sa texture et les vides laissés par le corps disparu. La consistance est maintenant du côté de la porcelaine mais, est-ce elle qui structure la pièce ou sont-ce tous ces petits vides auxquels elle donne forme ?

La douceur était intacte. »

Marie L.
 

La matière,

le geste et la forme 

 

« Thérèse Lebrun recueille dans la nature des graines, des tiges végétales, des fruits akènes. Ces éléments sont associés à du papier porcelaine, une matière blanche et fine qui devient translucide à la cuisson. Elle construit ses pièces à petits gestes répétés, comme on brode, comme on médite tranquillement en mettant en route ce que Bachelard appelait “l’imagination matérielle”.

« C’est dans le faire que le rêve prend sa substance », disait-il. 

Dans son atelier, l’artiste recrée un monde minéral aux formes suggestives. Les formes lisses, géométriques, imposées par le tour sont abandonnées au profit de formes organiques souvent produites par croissance ou par agglutination. Ses pièces de porcelaine ont un toucher sensible, un grain de membrane calcifiée. Elles nous font immanquablement penser à des souvenirs d’enfance, des souvenirs de mer, des objets trouvés sur la plage, des calcaires sécrétés avec lenteur.

Coquilles, carapaces, fossiles translucides constituent un monde de métamorphoses. Ils sont les témoins d’une beauté qui était enfouie dans les replis du temps. Thérèse Lebrun les met au jour avec une patience infinie, en accord avec Roger Caillois pour qui « Le beau n’est pas une invention, mais une lente découverte. »

Paul Dulieu 
 

Dans l'atelier, multiples collectes d'éléments naturels qui viendront se fondre dans ses pièces.

Porcelaine de Thérèse Lebrun (Galerie Puls).

Thérèse Lebrun, expositions récentes

2010

« Thousand and one cups », Chine, Corée, France, Suisse.
« De Kunst van het decoreren », Tegelen, Pays-Bas.
 « A travers la Porcelaine », Le Lavoir, Clamart, France.
2011

« Salon Contraste », Roubaix, France.
« Dialogues communautaire », Artonivo, Bruges, Belgique.
« Collect » Londres, Angleterre.
« Tendances », Galerie de l'ô, Bruxelles, Belgique.
2012

« Modern Master », Munich, Allemagne.
« Carte blanche à Thérèse Lebrun », Douai, France.
« Collect », Londres, Angleterre.
« Prix Européen des Arts Appliqués », Mons, Belgique.
2013

« Collect », Londres, Angleterre.
« Goed gebakken », Herentals, Belgique.
« Tendre Porcelaine », Giroussens, France.
« Iselp », Bruxelles, Belgique.
« Un autre pot », Musée régional de la poterie Ger, France.

2014

« Poésie de terres blanches », Bandol, France.

« Galerie Puls », Bruxelles, Belgique.

« D'art et de feu », La Borne, France.

« Le nichoir », Douais, France, Mons, Belgique.

2015

« Prix Européen des Arts Appliqués », Mons, Belgique.

« Vanité », Mons, Belgique.

« Madame est servie », Mons, Belgique.

« Keramiek Triënnale », Apeldoorn, Pays-Bas.

« Créateurs belges », Handwerkskammer, Munich, Allemagne.

« Biennale de la céramique » Vendrell - Espagne 2ème prix

« Galerie Puls » Bruxelles, Belgique.

2016

« A tous les étages », Mons, Belgique.

Galerie Terra Viva, St-Quentin-la-Poterie, France.

« Chemins croisés », Mons, Belgique.

« Exposition des lauréats 2015 », El Vendrell, Espagne.

2017

« Dialoog in Porselein », Pays-Bas.

« Applied Art Triennial », Tallinn, Estonie.

« Galerie Lieve Lambrecht », Merendree, Belgique.

« Ceramic Event », Bruxelles, Belgique.

Workshop

Informations pratiques

Participants

Ouvert à tous les céramistes professionnels ou motivés.

Tarifs

460 $ pour 4 jours, terre incluse.

Hébergement

>Hébergement sur place ou dans gîte ami en demi-pension en chambres partagées de 2 personnes ou chambre seule et salles de bain partagées.​

>Forfait demi-pension par personne quatre jours, quatre nuits : nuit avec petit déjeuner continental, repas du chef  à midi : 240 $ taxes comprises (290 $ en chambre seule).

>Repas (la bonne cuisine du chef !) de midi : 20 $.

>Le soir, chacun peut préparer librement son repas dans la cuisine.

>Possibilité d'arriver dès le mardi soir. Et de rester le samedi soir. 5ème nuitée offerte.

>Repas possible le mardi soir : 18 $.

>Tous les prix sont taxes incluses.

Informations et inscriptions

lamaisondesgrandschamps@gmail.com

Bulletin d'inscription à télécharger en bas

de page.

Calcification, porcelaine, Thérèse Lebrun.


Bibliographie

Pièces de Thérèse Lebrun dans plusieurs ouvrages dont :
La terre papier, Lilianne Tardio-Brise, Éd. Eyrolles, 2008.
Paperclay art and practice, Rosette Gault, University of Pennsylvania Press Philadelphia, 2013.
Paperclay the Perfect Union, Astrid Sänger & Otakar Sliva,  2015.
CLAY Contemporary Ceramic Artisans, Amber Creswell Bell Thames & Hudson.
Site Cfile, for contemporary ceramics :
https://cfileonline.org/art-therese-lebrun-yoshimi-futamura-puls-contemporary-ceramics-brussels/

Porcelaine de Thérèse Lebrun (Galerie Puls).

Workshop - Matériel

Apportez si possible :

>mixeur (pour la préparation de la terre), sèche cheveux ou décapeur thermique pour accélérer le séchage. 

Matériel dont vous aurez besoin :

>seringue, agrafeuse, fil et aiguille à coudre, ciseaux, vieux bas chaussettes et autres textiles de récupération à texture intéressante.

>Ramassez quelques végétaux en pensant « texture » : des tiges, graines, fruits, gousses, fleurs sèches... Il faut que les éléments aient un peu de volume (pas des herbes !) et qu'ils ne soient pas trop denses (pas des châtaignes !).

>Vos outils de travail personnels habituels : tournette, couteau, cutter, pinceaux, latte, estèque, ébauchoirs...

>Tabliers ou vêtements de travail.

Porcelaine de Thérèse Lebrun (Galerie Puls).

Bulletin d'inscription workshop Thérèse Lebrun.

Collections privées et publiques


Musée du Cinquantenaire, Bruxelles, Belgique.
Musée de la Poterie, Raeren, Belgique.
Collection de la communauté française de Belgique, Centre Kéramis, La Louvière, Belgique.
Collection de la Biennale de Vendrell, Espagne.